Bretagne de Marsan / Le blog de Bretagne / Les points de collecte d'ordures ménagères

Les points de collecte d'ordures ménagères

Indispensables pour collecter les ordures ménagères, les conteneurs ne sont pas esthétiques et défigurent notre village.

Nous menons actuellement une réflexion pour les intégrer dans le paysage. Si vous avez des idées, elles seront les bienvenues...

Commentaires

Feux de jardin et environnement

Trop de d'habitants de Bretagne continuent à brûler leur déchets de jardin, de taille de haie voire de plastic et d'autres matériaux très polluants.
Lisez ce qui suis:
>>>>>>>>>>
Qui n’a pas brûlé au fond du jardin des broussailles ou des déchets d’élagage sans se poser de questions ? Cette pratique très commune mérite réflexion.
En effet le commun des mortels pense que le bois et les végétaux étant des éléments naturels, leur combustion sur place, doit être le moyen le plus écologique pour se débarrasser de ces déchets.
Or, il nous faut bien admettre aujourd’hui que ce n’est pas le cas, bien au contraire.
Rien ne se perd , rien ne se crée. La combustion de végétaux produit deux grandes familles de problèmes :
– Tout d’abord une série de polluants généralement gazeux. Nous citerons les Composés Organiques Volatils (COV), les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), du gaz carbonique et des imbrûlés solides (goudrons, suies).
– Ensuite toute une série de poussières et de particules fines dont la taille peut être inférieure à 10 ou 2,5 ou 1 micron. (dénommées respectivement PM10 ,PM2,5 et PM1). Longtemps négligées ces particules ont été plus étudiées à cause des moteurs diesel. Aujourd’hui on sait qu’elles sont très nocives, qu’elles pénètrent dans les poumons et le sang.
Un feu de jardin émet jusqu’à 5000mg/m3 de particules alors qu’une cheminée ouverte dans une maison en produit 400mg/m3 et qu’une chaudière à bois bien réglée de catégorie A seulement 20mg/m3.
Un seul feu de 50 kg de déchets végétaux produit autant de particules qu’un véhicule diesel faisant un parcours de 8500 km ou que 4 mois et demi du chauffage d’un pavillon.
Source : Jean-François Noblet


Source : https://www.poulelesecharmeaux.fr/environnement/feux-de-jardin-reglementation/
<<<<<<<<<<<<
Cela mérite réflexion!
D'autre part il est à signaler qu'aucune dérogation ne peut-être accorder au niveau municipal et que le premier magistrat de la municipalité se doit d'intervenir auprès des contrevenants, voire sanctionner.
Il existe des solutions:
1- la déchetterie.
2- le broyage puis le compostage
La deuxième solution est préférable car cela permet de re introduire la biomasse produite dans la le terrain. Ce qui à terme améliorera le terrain et limite l'apport extérieur d'engrais.
Je suggérerai même d'avoir un broyeur municipal géré collectivement.

michele bourbon

bonjour,
j'ai posté deux fois des messages sur le blog, mais aucune réponse de votre part.....
à quoi sert donc ce blog, s'il n'y a aucune suite aux questions posées ???????

ordures ménagères ; encombrants

bonjour,
pourquoi un camion benne ne passerait il pas, une fois par mois, pour ramasser les gros appareils ménagers et autres encombrants, et une autre fois dans le mois, pour les branchaches, puisqu il est interdit de les faire bruler ???
certaines communes le font déjà....................
vous allez rétorquer: il y a une déchetterie pour les encombrants, certes, elle se trouve à au moins 5 kms (bonjour les aller-retour) et les horaires ne sont pas très compatibles avec les gens qui travaillent .........et ceux qui ne possèdent pas le permis de conduire, comment font ils, ou comme moi, qui n'ai pas le permis, si mon mari ne peut plus conduire ?? ....................et les personnes âgées, comment font elles ???
cela fait un panel assez conséquent de la population
et en plus vous pourriez créer 1 ou 2 emplois de plus sur la commune......
qu'en pensez-vous ???
cordialement

points de collecte des ordures ménagères

Nous avons des exemples réels tout près de chez nous à Bascons avec une pergola et des plantes grimpantes ...

Esthétique des points de collectes

Comme le commentaire précédent, cela sera difficile de contenter tout le monde, mais le fait d'ouvrir le débat est très positif. Dans certaines communes, pour éviter le taillage de haie et donc l'envahissement les bènes, les points sont habillés de bois (pin traité). Cela dit même joliment vêtus, les containers seront montrés du doigt lorsqu'ils déborderont ou que des sacs seront déposés autour... Education et/ou gestion du ramassage?

dissimuler les points de collectes.

Bonjour,
Pas facile c'est sur.
Quand c'est possible, les entourer par une petite haie à pousse lente et pas trop difficile à tailler. En dur, c'est plus coûteux et trop souvent dégradé.
Mais le plus difficile c'est d'éduquer à les utiliser judicieusement.
Dans la même veine, inciter les citoyens au compostage. Ce n'est pas si difficile, ne prend pas énormément de place, et c'est très efficace pour l'environnement et pour l'entetien des jardins. Personnelement cela fait une vingtaine d'années que nous le pratiquons. De plus, grace à un petit broyeur, nous utilisons aussi le "brf" (bois ramifié fragmenté).
B.R

Authentifiez vous ou créez un nouveau compte utilisateur pour commenter.

Vous avez la parole

Vous venez de lire les derniers commentaires et vous voulez vous aussi en faire un : voici la démarche à suivre :

  • Pour tapez un commentaire, vous devez vous créer un compte en cliquant sur "créer un compte", remplir les rubriques et valider ;

Si vous avez déja créer votre compte,

  • il vous suffit alors de vous authentifier en cliquant sur "vous identifier" : remplir alors votre nom d'utilisateur et votre mot de passe et cliquer sur login ;
  • cliquer ensuite sur le sujet qui vous intéresse et aller en bas de la page sur "nouveau commentaire"
  • il ne vous reste plus qu'à nous faire part de vos idées !

Merci de respecter les règles élémentaires de la courtoisie afin de veiller au bon déroulement des débats.

Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31